Notification: Please enable JavaScript and reload this page. Malts requires all users to enter their date of birth and country for verification of legal drinking age.
facebook-square pinterest-square twitter-square YouTube angle-down angle-left angle-right angle-up body caret-down caret-left caret-right caret-up casks character cross distillation Distillers-Edition Drops-of-Wisdom-close Drops-of-Wisdom-info Drops-of-Wisdom-orientation-arrow fermentation finish highlands islands left-arrow lowlands magnifying mashing minus nose palate Playhead plus process qq quote right-arrow scotland-outline scotland-shape Special-Release speyside star-half-empty star-half star-o star wechat weibo type-of-malt minus2 plus2

L’histoire de Dailuaine

Les personnes et les lieux n’agissent pas seulement sur les saveurs d’un single malt écossais. Ils changent le cours de son histoire. Découvrez les origines de votre whisky préféré, avec cette brève présentation chronologique de Dailuaine.

1853

1853

Fondée par le fermier William MacKenzie dans un vallon, à proximité de la source Carron Burn. Son nom signifie «la vallée verdoyante» en gaélique.

1863

1863

La construction de la ligne de chemin de fer de Strathspey permet à Dailuaine de s’ouvrir sur le monde.

1865

1865

Suite au décès de William MacKenzie, la distillerie est reprise pendant quelques années par James Fleming.

1879

1879

Le fils de William, Thomas, devient partenaire de MacKenzie and Co.

1884

1884

Thomas MacKenzie décide de moderniser la distillerie. Cinq ans plus tard, la distillerie est l’une des plus importantes des Highlands en termes de production.

1889

1889

Elle est la première distillerie à être dotée d’un toit en pagode, dessiné par l’architecte Charles Doig.

1891

1891

MacKenzie & Co devient Dailuaine-Glenlivet Distillery Ltd.

1898

1898

La distillerie fusionne à nouveau pour former Dailuaine-Talisker Distilleries Ltd. Thomas MacKenzie, détenant la majorité des parts de Talisker, devient président et directeur général de la nouvelle compagnie.

1907

1907

Une ligne ferroviaire relie Dailuaine et Imperial, deux distilleries en partie détenues par MacKenzie, aux entrepôts d’Aberdeen.

1915

1915

Suite au décès de Thomas MacKenzie, la distillerie est rachetée par un consortium formé de Buchanan, Dewar et John Walker and sons.

1917

1917

Après une décennie de récession qui s’accompagne d’un faible rendement, la distillerie est ravagée par un incendie.

1920

1920

La production reprend, la distillerie étant désormais équipée de nouvelles technologies ingénieuses, telles que des roues à aubes et des machines à vapeur.

1950

1950

Dailuaine est raccordée au réseau électrique national.

1959

1959

12 mois de travaux de rénovation sont entrepris.

1960

1960

La distillerie accueille deux nouveaux alambics, qui passent de quatre à six, et la salle des alambics est complètement modernisée pendant les cinq années suivantes.

1970

1970

La ligne de chemin de fer de Strathspey est fermée, ce qui met un terme à l'utilisation des locomotives à vapeur, surnommées «Puggies», au service de la distillerie depuis des dizaines d’années.