Notification: Please enable JavaScript and reload this page. Malts requires all users to enter their date of birth and country for verification of legal drinking age.
facebook-square pinterest-square twitter-square YouTube angle-down angle-left angle-right angle-up body caret-down caret-left caret-right caret-up casks character cross distillation Distillers-Edition Drops-of-Wisdom-close Drops-of-Wisdom-info Drops-of-Wisdom-orientation-arrow fermentation finish highlands islands left-arrow lowlands magnifying mashing minus nose palate Playhead plus process qq quote right-arrow scotland-outline scotland-shape Special-Release speyside star-half-empty star-half star-o star wechat weibo type-of-malt minus2 plus2

L’histoire de Mortlach

Les personnes et les lieux n’agissent pas seulement sur les saveurs d’un single malt écossais. Ils changent aussi le cours de son histoire. Découvrez les origines de votre whisky préféré, avec ce bref aperçu de la chronologie de Mortlach.

1823

1823

Suite à l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’accise, qui réduit les taxes sur l’alcool, Mortlach devient la première distillerie légale de Dufftown. Elle est construite par James Findlater sur le terrain d’une ancienne distillerie clandestine.

1831

1831

Après des débuts difficiles, la distillerie est revendue à John Robertson. Il est le premier d’une longue liste de propriétaires.

1852

1852

La distillerie Mortlach ouvre à nouveau ses portes avec un nouvel équipement. Les précédents propriétaires, John et James Grant, avaient récupéré les alambics et laissé Mortlach à l’abandon, probablement pour éviter toute concurrence à leurs propres marques.

1853

1853

George Cowie, un géomètre des chemins de fer, reprend la direction de la distillerie. Après avoir passé une grande partie de sa vie à bâtir les infrastructures ferroviaires britanniques, il offre toute sa compétence et sa détermination à l’art de la distillation.

1869

1869

Un journal local consacre un article à la popularité de Mortlach qui exporte sur les marchés américain, indien, chinois et australien.

1896

1896

Suite au décès de George Cowie à l’âge de 80 ans, son fils Alexander, médecin, revient de Hong Kong pour prendre la direction de la distillerie. Alexander augmente le nombre d’alambics, qui passent de quatre à six, avec deux nouveaux alambics plus grands et introduit le célèbre procédé de distillation 2,81.

1897

1897

Une voie de desserte est construite, reliant Mortlach à la gare de Dufftown.

1901

1901

Alexander est nommé président de l’association North Scotland Malt Distillers Association, qui réunit plus de 40 distilleries.

1923

1923

Alexander prend sa retraite à l’âge de 62 ans et vend Mortlach à l'entreprise John Walker & Sons, qui intègre ensuite la Distillers Company Ltd.

1933

1933

L’abrogation de la loi sur la prohibition aux États-Unis permet à Mortlach de traverser une nouvelle fois l’Atlantique, où il est proposé dans des magasins haut de gamme comme Macy’s à New York.

1939

1939

Malgré la guerre, Mortlach reste en activité.

1940

1940

Alexander Cowie décède chez lui à Glenrinnes. Une foule nombreuse assiste à ses obsèques à Mortlach Kirk.

1964

1964

La distillerie Mortlach est modernisée. Les salles de brassage et de fermentation sont réunies dans un espace ouvert. Auparavant alimenté à la main, le chauffage des six alambics est désormais confié à un système mécanique de chauffage au charbon.

1986

1986

Mortlach continue à jouer un rôle important dans la production des blends les plus raffinés au monde et produit des éditions limitées de son single malt dont notamment un 16 ans d’âge.

2013

2013

Mortlach entre à nouveau dans une nouvelle ère: son whisky se décline désormais en quatre expressions distinctes.